Frédéric Dion enfin en Antarctique

Après un délai de vol de 5 jours dû à des conditions climatiques extrêmes en Antarctique, l’aventurier conférencier Frédéric Dion est finalement débarqué le 9 novembre à la base de recherche russe Novolazarevskaya. Il a dû par contre retarder son départ en ski cerf-volant à cause d’une tempête de neige et de forts vents qui sévissaient.

Muni de deux téléphones satellites et d’une balise de détresse, l’aventurier gardera un contact journalier avec la base et son équipe de communication. Ainsi, il sera possible d’avoir des nouvelles de lui tout au long de son ambitieux périple. On pourra le suivre sur son site www.fredericdion.com,ainsi que sur Facebook et Twitter.

Rappelons que Frédéric Dion tentera de rallier en solitaire le centre de l’Antarctique, le continent le plus froid (-45° en moyenne), le plus désertique et le plus venteux de la planète. Il lui faudra un peu plus de deux mois pour parcourir à ski les 1 850 kilomètres, aidé de cerfs-volants à traction.