Le retour de notre aventurier

(Photo: Courtoisie)

(Photo: Courtoisie)

Après 54 jours d’expédition sur le continent le plus froid et plus de 4 000 kilomètres parcourus, l’aventurier Frédéric Dion est rentré chez lui le 12 janvier dernier.

Le 10 novembre dernier, il partait de la base russe Novolazarevskaya en Antarctique en skis à traction, trimbalant avec lui tous ce qu’il lui fallait pour atteindre le Pôle sud d’inaccessibilité en solitaire. Il a dû affronter de nombreuses embûches, dont la perte de son traîneau, des vents allant jusqu’à 150 kilomètre/heure ou parfois une absence de vent qui le forçait à rester sur place ou faire du ski de fond pour avancer.

Nous étions plusieurs à suivre son périple dans les médias ou sur sa page facebook, admirant les merveilles technologiques qui lui permettait d’être à la fois si loin et si proche en même temps.

Maintenant qu’il est de retour, on lui conteste quelques uns de ses records, notamment parce qu’il a été ravitaillé en cours de route. Mais ce ne sont que des titres, car son exploit demeure sans pareil.

Bientôt, il entamera une tournée de conférence pour partager cette expérience unique et plus grande que nature. Vous serez d’ailleurs heureux d’apprendre que sa tournée le mènera aussi chez lui, à Notre-Dame-du-Mont-Carmel, le 27 mars prochain. Ce sera à la salle paroissiale (3991, Mgr Béliveau), à 19h30, pour la modique somme de 17$. Réservez tôt! Les billets sont en vente à l’Hôtel de ville et à la bibliothèque de Notre-Dame-du-Mont-Carmel.