Briser la glace

La MRC des Chenaux, entreprenante de nature!

En décembre dernier, c’était l’ouverture officielle de Vitrerie Clétech à Notre-Dame-du-Mont-Carmel, mais c’est depuis le mois de septembre 2014 qu’Éric Giroux et Marc Goyette offrent leurs services à une clientèle commerciale et résidentielle.

Éric Giroux et Marc Goyette, Vitrerie Clétech.

Éric Giroux et Marc Goyette, Vitrerie Clétech.

Pour le résidentiel, il faut savoir que Vitrerie Clétech n’est pas un détaillant de portes et fenêtres, mais en fait la réparation. On peut faire également appel à Éric et Marc pour les moustiquaires, les vitres de table ou même de douche. En fait, pour tout ce qui a rapport au verre. D’ailleurs, on sera heureux d’apprendre qu’il n’est pas nécessaire de changer complètement une porte ou une fenêtre pour une vitre thermos brisée, il suffit d’appeler Vitrerie Clétech pour simplement changer la vitre.

Jusqu’à maintenant, la majeure partie de leur clientèle est commerciale. On fait appel à eux pour des divisions de verre ou en miroir, des vitres de véhicules (tracteurs, lift) des portes ou fenêtre en aluminium, mais aussi des portes grillagées.

Pour les deux promoteurs, il était très important que leur entreprise soit située dans la MRC des Chenaux, leur milieu de vie. Notamment parce que le territoire était moins bien desservi dans le domaine. « Il y a cinq vitrerie dans le commercial en Mauricie », explique Éric qui a travaillé dans une vitrerie de Grand-Mère. « Mais il n’y avait pas grand-chose dans Les Chenaux ». Et leur position à Notre-Dame-du-Mont-Carmel est relativement centrale pour couvrir la Mauricie.

On peut dire que pour les deux associés, les évènements se sont enchaînés à grande vitesse, et ce depuis le début. Ce qui n’était, il n’y a pas si longtemps, qu’une discussion de corridor est rapidement devenu un projet, puis une entreprise bien en selle.

Résident de Saint-Maurice, Éric Giroux exerce le métier de vitrier depuis plus de 10 ans et Marc Goyette, qui habite Sainte-Anne-de-la-Pérade, est technicien en génie mécanique et travaillait à la Wayagamack, en même temps qu’il était propriétaire de l’entreprise Chapiteau Nord-Sud. Ils se sont liés d’amitié dans les corridors de l’école secondaire Le Tremplin, pendant les cours de natation de leurs enfants. À chaque semaine, le projet prenait davantage de forme, attendant le bon moment pour se concrétiser.

« On s’est réuni quelques fois », ajoute Éric Giroux, « puis Marc a perdu son emploi, alors c’était le bon moment. La décision s’est prise après les vacances de la construction. Ça ne fait pas un an. » Ainsi, en juillet ils rencontraient l’agent de développement économique du CLD de la MRC des Chenaux, une semaine plus tard ils étaient éligibles au programme de Soutien au travail autonome (STA) et à la mi-août ils s’installaient dans leur local. Dès le départ, ils ont engagé un homme d’expérience, monsieur Hilaire Côté, pour leur prêter main forte. Il devait être à temps partiel, mais il aura fallu peu de temps avant que le plein temps s’impose. Au printemps prochain, ils devront embaucher une quatrième personne.

Pour eux, quatre employés ce serait l’idéal pour l’entreprise et ils s’estiment chanceux de pouvoir le faire aussi vite. Nul doute que c’est le programme STA qui leur a permis de se lancer dans cette aventure. « Quand on part, on n’est sûr de rien. Ça permet d’avoir un salaire », dit Éric Giroux. « Et de réinvestir davantage dans l’entreprise », ajoute Marc Goyette. « Sans ça, on ne partait pas ».

En effet, la mesure de Soutien au travail autonome d’Emploi Québec permet aux promoteurs de démarrer leur entreprise sans se soucier de se dégager un salaire. Pour une durée déterminée, les personnes éligibles ont droit à une prestation équivalente à l’assurance-emploi, leur donnant par le fait même une certaine stabilité financière. Le STA donne aussi accès à du soutien technique, notamment en matière de formation en démarrage d’entreprise, que les deux associés ont eu la chance de suivre à l’automne.

 

Vous avez un projet d’entreprise? La MRC des Chenaux est à la recherche de nouveaux entrepreneurs. Communiquez avec M. Jean Breton au 819 840-0704 (info@clddeschenaux.com) pour obtenir de l’information supplémentaire sur la mesure STA ou pour tout autre renseignement concernant le démarrage d’entreprise.