Capacité d’adaptation

Chronique famille - édition d'avril 2015

Ah, cette merveilleuse qualité entrepreneuriale qu’est la capacité d’adaptation ! En tant que parents, combien d’entre vous l’appliquent au quotidien ? Moi, tous les jours je sens que je dois m’adapter dans mon rôle de mère et de parent.

Je dois pouvoir aussi m’adapter aux changements dans la société, ce que je trouve tellement plus ardu! Les pressions externes, la folie de la consommation, les technologies envahissantes et la communication froide sans limites des jeunes. C’est à en perdre la tête! Je vois aussi que ces changements touchent à ma vie de famille en démontrant une façon d’avancer dans la vie et de communiquer – difficile parfois de faire valoir l’importance de l’honnêteté, de la franchise et de la transparence.

C’est tellement facile pour les jeunes d’aujourd’hui de se cacher derrière leur écran et se transmettre d’une façon virtuelle aux autres! Je suis rendue au point où la technologie doit sortir de chez moi afin de revenir aux valeurs de base. Je devrais trouver comment gérer mes obligations autrement et comment vivre (au lieu de suivre la vie par les médias sociaux et même les séries télévisées). Revenir aux soupers en famille où la discussion est de mise (que l’on fait toujours et qui parfois sont interrompus); les soirées de jeux de société; le camping de salon où l’on s’invente des jeux; le dimanche avec les grands-parents et surtout, le plein air!

Ma voix intérieure me dicte cela depuis trop longtemps et je l’ignore par peur de me retrouver « seule » et de ne plus savoir comment payer mes comptes si l’accès web est inexistant chez moi. La décision est prise, nous pourrons nous mettre au bénévolat tout en facilitant certains aspects (en plus, mon maigre portefeuille se réjouira du surplus qui nous permettra peut-être de vivre une plus grande aventure aux vacances estivales).

 

Par Anne-Marie Grondin