L’autre système de santé et services sociaux

Manif-13-maiLe 13 mai dernier, des représentants d’organismes de la MRC des Chenaux ont manifesté aux côtés de la Table régionale des organismes communautaires Centre-du-Québec/Mauricie (TROC-CQM). Avec plus de 600 personnes réunies devant le Centre hospitalier régional de Trois-Rivières, il s’agissait d’une plus importante manifestation de l’histoire de la TROC.

On y était pour adresser un message clair au gouvernement Libéral : les organismes communautaires exigent un rehaussement du financement à la mission. Le gouvernement du Parti Québécois avait promis une augmentation de 120 millions $ pour l’ensemble des groupes communautaires du Québec, soit environ 9 millions $ sur 3 ans pour notre région sociosanitaire. Puis, le gouvernement actuel a annulé cet engagement, se contentant d’indexer à 0,9 % en 2014-2015 et à 1 % en 2015-2016 le Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC). « C’est une insulte, c’est un affront pour ces groupes communautaires, qui, dans les faits, sont l’autre système de santé et de services sociaux », a déclaré Renaud Beaudry, coordonnateur de la TROC-CQM.

Selon la TROC-CQM, les références accrus du réseau public vers le communautaire et un rôle de sous-traitant bon marché pourraient être le lot des 217 groupes communautaires de la région. Voilà pourquoi, la TROC-CQM réclame une entente pour soutenir le communautaire dans sa prise en charge des besoins de la population tout en préservant la gestion du mouvement par les communautés et la collaboration avec le réseau public sur une base volontaire.