Une grande fête 100% gratuite

Logo-MCFDu 10 au 12 juillet se répètera le rendez-vous maintenant incontournable de Mont-Carmel en fête. Lors du dévoilement de la programmation en mai dernier, on insistait sur le caractère entièrement gratuit de l’évènement, un sujet de fierté tant pour l’organisation que pour la municipalité.

Et il y a de quoi être fier. Mont-Carmel en Fête présente des spectacles d’envergure ainsi qu’une offre d’activités variées et le succès de l’évènement se confirme d’année en année. Pour preuve, en 2010, ce sont 2000 personnes qui ont participé à l’évènement et en 2014, ils étaient 12 000. Une assistance record que l’organisation estime pouvoir dépasser cette année.

Le secret derrière le succès de Mont-Carmel en Fête, Luc Dostaler, le maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel ne craignait pas de le dévoiler : « Une équipe de bénévoles dévoués, acharnés, qui ne comptent pas leurs heures. Une multitude de commanditaires fidèles et extrêmement généreux, en plus de collaborateurs très précieux. La participation de la population qui s’est appropriée la fête ».

Comme un toujours, l’évènement présente un artiste principal le samedi soir et, cette année, c’est Marc Dupré qui occupera la scène. Il sera accompagné d’un invité, nul autre que le gagnant de la dernière édition de La Voix, Kevin Bazinet. C’est un groupe de la région, Nelson Voyer et son band qui assurera la première partie avec de grands succès du rock. Une soirée qui se terminera par le plus gros feu d’artifice de l’histoire de l’évènement.

Les spectateurs du vendredi ne seront tout de même pas en reste, puisqu’on propose d’ouvrir l’évènement tout en blues avec Vaughan Groose. Un bluesman d’expérience qui a adopté Notre-Dame-du-Mont-Carmel et qui, lors du dévoilement, a promis que ce ne serait pas du blues larmoyant, mais bien plus « groovy ». Son spectacle sera suivi par un spectacle haut en couleur, pratiquement une revue musicale, avec Alter Ego et ses dix artistes sur scène.

Le Défi à Talons haut sera également de retour cette année. Des personnalités de la région relèveront à nouveau ce défi de courir un 100 mètres chaussés de souliers à talons hauts. Pour pouvoir être sur la ligne de départ, les personnalités devront amasser un minimum de 500$ pour la cause de leur choix. En plus du maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, le gagnant de l’an dernier Frédéric Dion, ainsi que le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, ont déjà confirmé leur participation.

Le Défi Mont-Carmel sera lui aussi de retour avec des parcours de 1 et 5 kilomètres, ainsi que le concours d’hommes forts, mais selon une formule différente de l’an dernier. Le site sera bien animé avec activités et jeux gonflables pour les enfants, kiosques d’exposants et bien d’autres.

En nouveauté, dès le vendredi et pour toute la fin de semaine, les amateurs pourront admirer des motos anciennes qui seront exposées, grâce à la participation du Montcarmelois Claude Roberge, qui est président de l’Association de motos anciennes du Québec.

On peut voir la programmation détaillée sur le site Internet de l’évènement, mont-carmel-en-fete.com.

Quelques-uns des artistes qui seront de la programmation de Mont-Carmel en Fête étaient présents lors du dévoilement. De gauche à droite : Soienielle Lamarche, Hugo Charland et Chelsy Fontaine, du groupe Alter Ego, le maire Luc Dostaler et Éliane Héry du comité organisateur, Nelson Voyer, ainsi que Vaughan Groose.

Quelques-uns des artistes qui seront de la programmation de Mont-Carmel en Fête étaient présents lors du dévoilement. De gauche à droite : Soienielle Lamarche, Hugo Charland et Chelsy Fontaine, du groupe Alter Ego, le maire Luc Dostaler et Éliane Héry du comité organisateur, Nelson Voyer, ainsi que Vaughan Groose.