Partir à l’aventure avec les mésaventures

Je suis à la préparation de nos vacances et de nos longues fins de semaine pour cet été et je me souviens de toutes nos aventures (et autres péripéties) afin de mieux nous organiser. Je suis du genre à partir sur un coup de tête et me dire que la vie se chargera de nous de la meilleure façon possible.

Les gens critiquent souvent les voyages avec les enfants et l’importance de tout planifier pour éviter les problèmes. Je me souviens de notre voyage improvisé à Niagara… Il y a de ça environ 3 ans, je me lève un matin et demande à mes filles si elles aimeraient visiter Marine Land. Bien entendu, avec le buzz de l’annonce, elles crient de joie. Nous installons donc le matériel de camping dans la voiture, je prends l’adresse de Marine Land en note avant le départ et nous partons tout bonnement. En chemin, nous découvrons un camping extraordinaire (qui a de la place) et qui permet de visiter une attraction locale avec le coût de location du terrain (avec mon budget restreint, je suis contente de pouvoir y passer la journée).

Nous continuons jusqu’à un prochain camping découvert dans un arrêt touristique (encore une fois, il reste de la place). Nous visitons donc les chutes Niagara et les attrape-touristes tout près. Le lendemain, nous visitons Marine Land (une déception pour nous qui avons grandi au Zoo de Granby) et nous repartons vers Toronto pour le prochain arrêt. Toute la chance du voyageur m’a quitté et aucune place disponible pour la nuit. De plus, le fameux camping est introuvable et nous décidons de laisser tomber la visite de Toronto. Je conduis jusqu’au maximum de ma capacité et dois m’arrêter dans un hôtel.

En somme, une belle expérience malgré les mésaventures – donc j’apprends très peu de l’importance de bien m’organiser, puisque nous nous sommes tellement amusées à découvrir les lieux que l’aventure fût plus profitable que les mésaventures. Maintenant, nous pensons à la côte est des États-Unis, les Maritimes et la Gaspésie pour la proximité de l’eau – reste à voir comment je vais nous organiser ça (du moins un peu, pour laisser libre court à l’aventure estivale des voyages spontanés). Et vous, quels sont vos plans cet été ?

 

Par Anne-Marie Grondin