Connaître l’être humain

Sacki-Carignan-DeschampsSacki Carignan Deschamps, qui sera candidate du Bloc québécois dans Saint-Maurice-Champlain lors des élections fédérales cet automne, dit que ses longs voyages de jeunesse (surtout en Amérique latine) avaient pour objectif, en résumé, de connaître l’être humain.

«Il y a moins de différence que l’on pense entre les êtres humains, affirme-t-elle. Tous aspirent à la sécurité, au bonheur, à la liberté, à l’accomplissement de soi par le travail. Bien sûr, ajoute-elle, il y des égoïstes qui sont plus portés à la recherche du pouvoir que du bien commun»…

Native de Sainte-Flore et fille de l’ex-député adéquiste Robert Deschamps, Sacki Carignan Deschamps est une ambitieuse. «Si j’obtiens 98%, je suis fâchée pour les 2% non-obtenus», résume-t-elle. Elle raconte qu’elle a choisi le Séminaire Sainte-Marie, au secondaire, parce que celui-ci avait le plus difficile examen d’entrée. Ce qui ne l’a pas empêché de s’absenter une année pour faire son 4e secondaire en Oklahoma afin d’aller y apprendre l’anglais.

En fait, Sacki Carignan Deschamps est trilingue, maîtrisant également l’espagnol. Celle qui a un baccalauréat en sociologie de l’Université Laval, une maîtrise en droit et gestion de l’Université de Paris a complété sa scolarité de doctorat en sociologie encore à l’Université Laval. Elle a 37 ans, un bébé de 13 mois (son conjoint est de la nation Crie) et elle a enseigné cette année dans une classe multi-niveau (primaire et secondaire) située à deux pas de la Baie James.

Elle estime que sa force, c’est de pouvoir représenter les gens de quelques milieux que soient ceux-ci. «Parce que je suis une curieuse insatiable, parce que j’aime apprendre», conclut-elle.

1 Commentaire le Connaître l’être humain

  1. Gilles Bénard // 13 septembre 2015 á 2 h 32 min //

    Bonsoir! Mme Sacki Carignan je vous félicite pour votre courage et vous souhaite une tres bonne campagne.

Les commentaires sont fermés.