Trouver sa place malgré les changements

Chronique Famille - édition de décembre 2015

Dernièrement, j’ai eu une conversation avec mes filles sur les changements dans nos vies. Après 10 ans à n’être que nous trois, maintenant nous partageons à temps partiel nos vies avec deux autres personnes.

Bien entendu, ces changements apportent bien des questionnements chez les enfants sur leur nouvelle place au sein de l’unité familiale. Ma benjamine n’est plus la plus jeune et l’intégration occasionnelle d’un autre enfant lui a fait croire qu’elle avait perdu sa place dans mon cœur. Il est important de considérer nos enfants et de bien discuter de ces changements afin de clarifier les choses et s’assurer que nos enfants vivent sereinement toutes ces perturbations. Il est important d’écouter, d’échanger et surtout de rassurer nos enfants que leur place sera toujours là, dans nos cœurs, et qu’il est possible d’aimer plus d’une personne. Les possibilités d’aimer sont infinies et la différence d’amour existe.

Il est aussi important de prendre du temps avec nos enfants, seuls avec eux sans le nouveau conjoint et aussi de permettre du temps entre le nouveau conjoint et nos enfants seuls afin qu’ils puissent tisser des liens. Chaque personne vivra la situation d’une façon différente, l’important est de considérer le point de vue de tous et de s’assurer que les besoins sont comblés. Tout est nouveau, l’incertitude et les conflits sont des bases et permettent de mieux structurer les prochaines étapes.

C’est une aventure que nous devons faire en famille et il faut prendre le temps de s’habituer à notre nouvelle réalité. Par l’écoute, la compassion, le dialogue – tout peut s’arranger. Parfois les compromis seront de mises, parfois il faudra faire des choix qui risquent de déranger un peu – l’important, c’est d’inclure nos enfants dans les décisions et dans les changements, ils se sentiront concernés et importants. Puis, souvenez-vous que la critique première est souvent source d’une problématique différente que celle présentée verbalement par l’enfant – il faut apprendre à creuser afin de régler les problèmes à la source. De beaux défis pour une passionnée à les relever!

 

Par Anne-Marie Grondin