Le moulin Goulet de Saint-Stanislas : une histoire bien vivante

MoulinGouletConstruit en 1781 sur la rive de la rivière des Envies, le moulin Goulet de Saint-Stanislas (aussi appelé le moulin des Jésuites) regorge d’histoire bien vivante. Encore aujourd’hui, on l’utilise pour tailler des billes de bois comme « dans l’temps »…

L’équipement de ce moulin à scie fonctionne entièrement avec un système hydraulique mis en place il y a 234 ans. Le banc de scie, le planeur puis la soufflerie sont tous actionnés par autant de turbines situées sous le plancher, une de 48 pouces, une seconde de 44 pouces et une dernière de 16 pouces. Chacune d’elle est indépendante et développe une puissance de 118 forces motrices. L’ingénieux système de courroies (qui permet de faire passer les turbines de 144 tours/minute à 4 800 tours/minute) est un élément qui demande beaucoup de soins. Parce qu’il fonctionne avec l’eau de la rivière, le moulin est évidemment mis en arrêt des mois de décembre à avril. Le propriétaire profite de cet intermède pour faire l’entretien. Les pièces doivent souvent être usinées puisqu’elles ne sont évidemment pas disponibles dans les quincailleries.

En 1801, après la mort du dernier des Jésuites au Canada, les biens seigneuriaux, dont le moulin, devinrent propriétés de la Couronne. Le moulin fût négligé par le gouvernement et ferma ses portes de 1817 à 1826. Ne fonctionnant plus, les habitants devaient parcourir de longues distances pour faire moudre leurs grains. À la suite de leurs plaintes, le gouvernement libéra les fonds nécessaires à la réparation et à la remise en marche du moulin. En 1826, le moulin fut loué de nouveau à Michel Déry et de 1835 à 1848, au maître-meunier Noël Marchand. À la fin de son bail, il racheta le moulin du gouvernement, avec résidence au 2e étage. En 1860, Marchand bâtit tout près du moulin à farine, un moulin à scie et à carde.

Divers propriétaires se sont succédé sur ce domaine depuis deux siècles. Les familles Déry, Marchand et Lamy y ont travaillé au moulin jusqu’à ce que Mecville Goulet ne l’acquière en 1925. C’est lui qui, en 1939, reconstruit entièrement le barrage et la canalisation avec du béton. À l’époque, il avait d’ailleurs apporté des ajouts permettant même de produire de l’électricité pour sa maison et les voisins immédiats. En 1983 est venue la 3e génération : le fils de Richard Goulet, Alain Goulet.

MoulinGoulet2Aujourd’hui encore, le moulin à scie fonctionne toujours par la force hydraulique des turbines. L’on peut voir les premières meules à l’entrée de la cour dressées en monument.

1 Commentaire le Le moulin Goulet de Saint-Stanislas : une histoire bien vivante

  1. Très bon article, une belle reprise de celui que j’avais fait en 6e année du primaire, en mieux formulé bien sûr !!

    ref.: http://www.snn-rdr.ca/rdr/old/fev99/fev99/moulin.htm

Les commentaires sont fermés.