Un Salon écolo à l’église de Sainte-Anne-de-la-Pérade

Le dimanche 5 juin, à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, aura lieu le 1er Salon écolo dans l’église de Sainte-Anne-de-la-Pérade.

Le comité organisateur du premier Salon écolo de Sainte-Anne-de-la-Pérade. De gauche à droite : Mme Sylvie Parent (trio pastoral), Mme Stéphanie Tremblay et M. Marc Poulin (trio pastoral).

Le comité organisateur du premier Salon écolo de Sainte-Anne-de-la-Pérade. De gauche à droite : Mme Sylvie Parent (trio pastoral), Mme Stéphanie Tremblay et M. Marc Poulin (trio pastoral).

De 10h à 15h, des organismes et exposants tiendront kiosque à l’intérieur de l’église pour animer des activités en lien avec l’environnement et répondre aux questions des citoyens. Aussi, dès 10h, les petits sont invités à la bibliothèque municipale pour l’heure du conte écolo avec Mlle Farfelue, puis une messe thématique sera célébrée par l’abbé Dany Dubois à la sacristie à 10h30.

Le Salon écolo comporte deux volets. D’une part, les citoyens sont invités à rencontrer différents organismes de sensibilisation à l’environnement. D’autre part, des organisations de récupération recueilleront sur place divers items tels que cartouches d’encre, piles, matériel informatique, vêtements, meubles et électroménagers en bonne condition, goupilles de canettes et attaches à pain. En tout, près d’une vingtaine d’organismes et entreprises partenaires seront présents.

Également, lors de cette journée, il y aura dévoilement des œuvres réalisées spécialement pour l’évènement par les élèves de l’école primaire Madeleine-De Verchères.

« Nous souhaitons par cet événement sensibiliser la population de Sainte-Anne-de-la-Pérade à l’environnement et à l’importance de protéger notre seule planète, la Terre. Nous voulons rappeler l’impact que les petits gestes quotidiens de chacun peuvent avoir sur tout un écosystème », mentionnait Mme Stéphanie Tremblay, membre du comité organisateur.

Le Salon écolo est une initiative du trio pastoral de Sainte-Anne-de-la-Pérade. C’est une idée qui a germée à la lecture de la lettre encyclique du Pape François sur la sauvegarde de la maison commune (la Terre). L’évènement est possible grâce au Soutien financier du député fédéral M. François-Philippe Champagne, le député de Champlain M. Pierre Michel Auger, le Restaurant Subway et la municipalité de Sainte-Anne-de-la-Pérade.