Biathlon Mauricie veut ouvrir la montagne

Soyez-y pour la Fête Nationale

Depuis qu’elle est installée sur le site de l’ancienne station de ski de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, on peut dire que l’équipe de Biathlon Mauricie a travaillé dur pour nettoyer le site et transformer la montagne. L’objectif de la présidente Sylvie Pronovost est de la rendre accessible à l’année et de le faire en respectant cet environnement naturel fabuleux.

Sylvie Pronovost devant le champ de tir.

Sylvie Pronovost devant le champ de tir.

Piste de sentiers pédestres en été, champ de tir à la carabine nouvellement homologué, Biathlon a réussi à établir de nombreux partenariats au fil des mois avec la MRC des Chenaux, la Commission scolaire de l’Énergie (programme d’initiation au biathlon), la municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel et la Défense Nationale (camps de survie pour les cadets).

Une nouvelle entente a également été signée avec la Fédération québécoise de la Montagne et de l’Escalade pour offrir du « back country » aux fervents de télémark, skis en peau de phoque et raquettes hors-piste. Un ajout aux sentiers de ski de fond (skating et classique).

Pique-nique pour la Fête Nationale

Afin de permettre aux familles de reprendre possession de la montagne, Biathlon Mauricie organise un pique-nique familial en nature à l’occasion de la Fête Nationale, le 24 juin. En cette journée, l’accès au site et aux sentiers sera gratuit (c’est habituellement 10$ par véhicule).

Au programme : envolée de papillon, plantation d’iris versicolore et d’un bouleau jaune pour souligner l’hommage au drapeau, activités de tir, expositions sous le dôme et prestations des jeunes récipiendaires de Secondaire en spectacle. On fera aussi tirer un séjour d’une nuit en haut de la montagne en formule « camp de survie ».

Ce sera une belle occasion de visiter ou revisiter ce site qui offre des points de vue époustouflants sur le territoire.

 

Passionnés de nature

La passion de Sylvie Pronovost pour cet endroit est palpable lorsqu’elle nous en fait faire le tour à bord d’un vieux « pick-up ». Une passion qu’elle a certainement transmise à plein de gens, puisque la majorité du travail de nettoyage ou de rénovations qui s’est fait sur le site, l’a été à titre bénévole. Biathlon Mauricie s’est aussi fait donner des outils et des matériaux par des gens qui croient dans les rêves de sa présidente.

Il y a encore beaucoup à faire pour que le site soit à la hauteur de ses aspirations, mais elle peut déjà fière du chemin parcouru. Cet été Biathlon accueillera 10 emplois étudiants, ce qui permettra sans doute d’abattre beaucoup de travail tout en animant le site.