La famille

Il y a une perception sur le terme « famille ». La maternité semble une chose attendue des femmes. J’en connais des femmes qui ont décidé que la maternité n’était pas pour elles. Beaucoup de gens les jugent, les questionnent quand c’est leur droit de choisir la vie qu’elles veulent.

C’est la même chose pour celles qui décident d’en avoir qu’un enfant – pourquoi les gens autour doivent s’en mêler? La pression sociale, voire familiale, n’a pas sa place dans ce choix. Comme j’ai lu dans un article du Coup de Pouce du mois d’août « Être ou ne pas être maman », il faut laisser les gens choisir pour eux-mêmes. Qui sommes-nous pour juger autrui?

Pour ma part, j’ai toujours fait le choix de la maternité puisque c’est le domaine où je me sens le plus à l’aise, où je suis confiante en mes capacités et où je me retrouve le plus facilement. Maintenant, je vais devoir faire face aux gens qui questionneront mes choix, mes valeurs, mes convictions en lien avec la famille. La beauté d’un troisième enfant, c’est que je sais à quoi m’attendre puisque je l’ai vécu à deux reprises (à chaque fois c’est plus facile à expliquer).

Je suis de celle qui croit qu’on est là pour guider nos enfants et non imposer; que nous sommes là pour sécuriser et encadrer, non forcer. Je laisse mon enfant grandir, expérimenter, essayer à son rythme. Le fameux câlin et bisou à la famille dès l’arrivée, eh bien, je crois que ça doit venir spontanément de l’enfant et non forcé par le parent (oh que celui-ci fâche les gens) puisque j’évite de faire croire à mon enfant qu’un adulte (même son parent, sa famille) puisse lui imposer de faire une action contre son gré – et nous le savons bien, en lui laissant le temps, il viendra vers les gens qu’il aime et leur fera le câlin si désiré. Tout est dans nos perceptions, dans nos directives.

J’élève des enfants qui disent ce qu’ils pensent, qui sont qui ils sont et non ce que les autres attendent d’eux et qui connaissent leur limite. Étant marginal comme approche, cela crée des frictions, j’assume mes choix et continue mon chemin ainsi.