S’occuper ensemble du fleuve

Le 19 septembre dernier, à Batiscan, se tenait une première assemblée d’information sur la Table de Concertation Régionale de l’Estuaire Fluvial su Saint-Laurent (TCREF). Sa

Il s’agit d’une structure qui a pour mission de « Définir collectivement une stratégie d’intervention concertée pour favoriser l’harmonisation des usages, la conservation et la mise en valeur des ressources de l’estuaire fluvial du Saint-Laurent, et ce, au bénéfice des collectivités ».

D’entrée de jeu, Mme Mylène Vallée, directrice du Comité ZIP les Deux rives et coordonnatrice de la TCREF, précise que ce n’est pas un nouvel organisme, mais bien un lieu pour rassembler les différents intervenants régionaux qui sont liés, d’une manière ou d’une autre, au Fleuve Saint-Laurent.

L’objectif de la rencontre était d’informer la population sur la démarche et de sollicité leur participation pour les étapes à venir, à commencer par l’assemblée de fondation de la TCREF qui aura lieu le 30 novembre prochain. Tous ceux qui désirent participer aux travaux et aux discussions autour de la TCREF sont donc inviter à en devenir membre. C’est gratuit.

Après l’assemblée de Batiscan, quatre autres rencontres semblables ont eu lieu pour couvrir tout le territoire concerné, soit les MRC des Chenaux, de Bécancour, de Lotbinière et de Portneuf, ainsi que la ville de Trois-Rivières.

C’est le comité Zip les Deux rives qui a été mandaté pour coordonner les travaux de la Table, mais un conseil stratégique sera formé lors de l’Assemblée de fondation. Il sera composé de personnes des cinq territoires et de représentants de différents secteurs d’activités. « Il faut impliquer les collectivités, qu’il y ait une représentativité des intérêts différents », mentionnait le coordonnateur adjoint, M. Maxime Brien.

Par la suite, le travail s’échelonnera sur cinq ans pour faire un portrait, poser un diagnostic, établir et prioriser les actions à mettre en œuvre pour finalement aboutir à un Plan de gestion intégrée régional (PGIR). Il s’agit d’avoir un outil de référence afin de faire un usage de la ressource qui respecte les différents intérêts en cause. « On veut accoucher d’un plan qui tiendra compte de ce que les intervenants veulent ».

Au Québec, il y a 12 Table de concertation régionale comme la TCREF. Il s’agit d’une vaste démarche qui découle Plan d’action Saint-Laurent 2011-2017, fruit d’une entente entre les gouvernements québécois et canadien.

Pour obtenir des informations sur la TCREF ou pour devenir membre, communiquez avec le Comité Zip les Deux rives au 819 375-8699 ou par courriel à l’adresse administration@zip2r.org.

M. Maxime Brien et Mme Mylène Vallée, du Comité Zip les Deux rives, expliquent le fonctionnement de la TCREF, ainsi que les étapes de la démarche.

M. Maxime Brien et Mme Mylène Vallée, du Comité Zip les Deux rives, expliquent le fonctionnement de la TCREF, ainsi que les étapes de la démarche.