Femmes du monde, femmes d’ici

Gala Mauriciennes d’influence

Elvire Juteau du regroupement des Amazones d'Afrique et du monde, la présidente d'honneur Marie-Josée Tardif, Céline Déraspe du projet Mauriciennes d'inflluence et Joanne Blais, de la Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie.

La Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie (TCMFM), en partenariat avec le Regroupement des Amazones d’Afrique et du monde (RAAM), annonçait le 17 janvier dernier l’ouverture des mises en candidature pour les prix Mauriciennes d’influence 2017.

Une Mauricienne d’influence, c’est une femme engagée dans sa communauté et qui siège dans un lieu de pouvoir (ex : comité de travail, conseil d’administration). Six catégories sont ouvertes aux candidatures pour les femmes de tout âge : Art, Culture, Loisir, Tourisme,  Sport; Développement territorial, Affaires et Économie sociale; Éducation; Environnement, Agriculture et Agroalimentaire; Politique; Santé, Services sociaux et Communautaire.

Jusqu’au 3 mars, on peut présenter la candidature de femmes qui méritent d’être honorées pour leur engagement en visitant le site www.mauriciennes.ca. Trois finalistes dans chaque catégorie seront dévoilées le 28 mars prochain, en prévision du Gala Mauricienne d’influence qui se tiendra le 28 avril, à l’Hôtels Gouverneur Trois-Rivières. L’évènement sera sous la présidence d’honneur de Mmes Mélanie Thiffeault et Marie-Josée Tardif, lauréates 2014, et sous le thème « Femmes du monde, femmes d’ici ».

Elvire Juteau du regroupement des Amazones d'Afrique et du monde, la présidente d'honneur Marie-Josée Tardif, Céline Déraspe du projet Mauriciennes d'inflluence et Joanne Blais, de la Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie.

Elvire Juteau du regroupement des Amazones d’Afrique et du monde, la présidente d’honneur Marie-Josée Tardif, Céline Déraspe du projet Mauriciennes d’inflluence et Joanne Blais, de la Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie.