Une muse qui s’appelle nature!

Ma chronique du mois sera consacrée à l’artiste peintre Raymond Caouette qui est notre gagnant du concours d’acquisition d’œuvres par la MRC des Chenaux pour l’année 2016.

Charlevoix de Raymond Caouette.

Charlevoix

Lors de ce concours, nous avons reçu près de 20 propositions d’œuvres et croyez-moi, la sélection fut très difficile à faire tant nous avions un beau choix. Que de talent sur notre territoire! Finalement, c’est à l’aide d’une grille d’évaluation bien précise que le jury a pu déterminer son gagnant. Nous sommes très fiers maintenant d’afficher une œuvre de cet artiste sur les murs de notre MRC.

C'est l'oeuvre Le reflet de l'âme de Raymond Caouette qui a été sélectionnée par la MRC.

C’est l’oeuvre Le reflet de l’âme de Raymond Caouette qui a été sélectionnée par la MRC.

Raymond Caouette est un résident de Champlain depuis plus de 25 ans. Un endroit qu’il affectionne particulièrement compte tenu de sa nature environnante. Originaire de l’Abitibi, la nature a toujours été sa muse. Jeune adulte, avant d’embrasser la carrière de peintre, il travaillait comme paysagiste, et encore maintenant, la nature reste toujours sa principale source d’inspiration.

Depuis sa jeune vingtaine, il peint. Le coup de foudre est arrivé lorsqu’il a rencontré le peintre Normand Boisvert et qu’il a vu ce dernier peindre à son atelier. Depuis cette époque, jamais il n’a remis en question ce choix de carrière et sa persévérance lui a donné raison, puisqu’il en vit maintenant totalement. Ses œuvres sont exposées dans plusieurs galeries, et vendues partout au pays, et nombreuses sont les résidences au Québec, et jusque dans l’ouest Canadien, où ses œuvres ornent les murs.

Il me confie avoir toujours la même passion depuis sa toute première toile et ne se condamne pas à un style, mais suit davantage son feeling. Quand on regarde l’évolution de ses œuvres depuis les tout débuts, on constate que très subtilement, il glisse du réalisme vers l’abstrait qui l’inspire et l’attire de plus en plus. Pour l’instant, on peut reconnaître une touche d’impressionnisme quand on regarde attentivement ses œuvres. Portez attention à la façon dont il traite ses cours d’eau, faites un gros plan sur ses arbres, ses champs et vous aurez une toute autre impression de son travail.

Sensibilité.

Sensibilité

Si vous lui demandez combien de temps il met à créer une toile, il vous répondra : « 35 ans »! Voilà ce qu’est le parcours d’un artiste : les sens grands ouverts sur ce qui l’entoure, la fidélité à sa passion, la persévérance dans son travail et le respect de ce que « ses trippes lui dictent ».

 

J’invite les artistes de notre territoire à s’inscrire à notre répertoire culturel sur le site de la MRC au www.mrcdeschenaux.ca ainsi qu’à notre infolettre. N’oubliez pas non plus que vous pouvez communiquer avec moi pour me partager des activités, des événements d’intérêt public en lien avec la culture, cela nous fera grand plaisir de les partager par le biais du site de la MRC ainsi que sur nos différents sites facebook.  f.bouchard@mrcdeschenaux.ca