Mékinac dans deux comtés; le sort en est jeté

Nous avions, dans le Bulletin de Mékinac, fait écho le mois dernier des travaux préliminaires de la Commission de la représentation électorale qui indiquait que les localités de la MRC de Mékinac n’allaient pas toutes être dans la même circonscription électorale.

Eh bien, cette fois, nous pouvons affirmer que le sort en est jeté. Car en effet, les localités de Saint-Tite, Hérouxville, Saint-Séverin, Saint-Adelphe, Sainte-Thècle, Lac-aux-Sables et Notre-Dame-de-Montauban seront greffées à la circonscription de Champlain tandis que Grandes-Piles , Saint-Roch-de-Mékinac et Trois-Rives feront partie de la « nouvelle » circonscription de Laviolette-Saint-Maurice.

Vive réaction de notre préfet

Indiquons que le préfet de la MRC de Mékinac et maire d’Hérouxville a vivement critiqué cette décision. Bernard Thompson a mis en lumière le caractère paradoxal de la décision définitive de la Commission de la représentation électorale qui se doit d’avoir pour préoccupation la sauvegarde d’une communauté naturelle. « L’équilibre des aspects touchant la richesse, la situation sociale et économique d’une région sont autant de facteurs essentiels au maintien d’une démarche vivante », a-t-il dit.

Un soufflet à Pierre Giguère

Enfin, peut-être nombreux sont ceux qui ont su que le représentant actuel de Saint-Maurice, Pierre Giguère, a laissé entendre, à la suite de cette décision définitive, l’éventualité de briguer le poste de député au même titre que madame Julie Boulet. Bien que les deux soient du même parti, ce détail ne semble pas agacer monsieur Giguère.

Toutefois, cela a tout l’air d’agacer, par ailleurs, monsieur Thompson, qui a relevé le « manque de respect » du député Giguère envers madame Boulet et qui a paraphrasé Winston Churchill; expliquant que la déception pouvait parfois engendrer une animosité inappropriée.

Comment ça marche

La loi prévoit que le nombre d’électeurs dans chaque circonscription ne doit pas dépasser de plus de 25% l’écart supérieur ou inférieur par rapport à la moyenne nationale de 48 387 électeurs. La circonscription de Saint-Maurice compte 36 584 électeurs, ce qui est 24,4% inférieur à la moyenne, tandis que Laviolette en compte 35 748, ce qui est au-delà du seuil inférieur à la moyenne.

Ainsi au total, la Mauricie perd une circonscription en raison de son nombre décroissant d’électeurs. Alors que nous avions cinq circonscriptions : Trois- Rivières, Maskinongé, Champlain, Saint-Maurice et Laviolette, ces deux dernières sont, pour ainsi dire, fusionnées; ne nous en laissant que quatre.

 

Par Réjean Martin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*