Un invité de marque pour la 4e édition du Gala des Gens de Terre & Saveurs

Le 20 avril dernier, plus de 250 acteurs des milieux agricoles et agroalimentaires, et autres dignitaires, se sont donné rendez-vous pour célébrer la contribution des entreprises et des artisans de la Mauricie. La Fédération de l’UPA de la Mauricie tenait le Gala Gens de Terre & Saveurs, présenté par Desjardins Entreprises et le Plan de développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire de la Mauricie (PDAAM). Lors de cet événement on a souligné l’excellence de 13 lauréats parmi 21 finalistes.

Tous les lauréats et finalistes du Gala.

Tous les lauréats et finalistes du Gala. (Photo: Courtoisie)

« Quel plaisir de partager tous ensemble les succès des entreprises de chez nous! Plus encore, cet événement unique reconnaît le plein apport économique de notre agriculture qui, en amont d’une chaîne lucrative d’entreprises de transformation, de distributeurs, de détaillants et d’artistes culinaires, mettent en scène nos produits de la terre », s’est exclamé Jean-Marie Giguère, président de l’UPA Mauricie en ouverture de soirée.

Parmi les lauréats de cette soirée, mentionnons la présence de Massibec, lauréate dans la catégorie Entreprise agroalimentaire, ainsi que Jean Tessier, de la Ferme Michel Massicotte de Saint-Narcisse, honoré dans la catégorie Employé pour le secteur des Chenaux. La Bleuetière Champs de Rêve, de Sainte-Geneviève-de-Batiscan, était pour sa part finaliste dans la catégorie Agrotourisme.

Comme par le passé, le coquetel a donné lieu à un combat des chefs. Ce sont la chef Nathalie Ricard de La Pousse Santé et le chef Alain Garceau de la Pâtisserie Le Palais. Leur défi cette année était de servir deux amuse-gueules de leur cru, concoctés d’un minimum de deux produits régionaux. Le choix des invités s’est arrêté sur le saucisson du Bedon Rond garni de sa crème de marron vanillée sur pain naan du chef Garceau.

GalaT&S2017-PM

(Photo: Courtoisie)

L’édition de cette année du gala a été marquée par la présence du premier ministre Philippe Couillard qui a offert, devant un auditoire attentif, une allocution bien sentie sur la contribution de nos bâtisseurs agricoles et agroalimentaires. Il s’est d’ailleurs fait un devoir de féliciter les finalistes et lauréats pour leur passion et détermination; « ces qualités qui propulsent nos entreprises vers l’excellence et contribuent au développement économique du Québec ».

M. Couillard a profité de sa tribune pour réaffirmer son appui à l’égard de la gestion de l’offre, un modèle mis à mal récemment par le président américain, Donald Trump : « Nous sommes – et je suis – des partisans indéfectibles de la gestion de l’offre. Pas pour défendre un système, mais pour défendre un mode de vie. Ce n’est pas nous le problème, c’est votre surproduction. Ça, c’est votre problème », en faisant référence aux producteurs au sud de la frontière.