Beaucoup d’animation au quai de Batiscan

L’an dernier, un chapiteau a été installé tout l’été au quai de Batiscan et l’on avait organisé une série d’activités pour profiter pleinement du site. Le grand succès obtenu a convaincu la municipalité de répéter l’expérience.

Au lancement de la programmation touristique du quai de Batiscan. De gauche à droite : Emmanuelle LaBarre, agente de de développement touristique, la mairesse Sonya Auclair, le député de Champlain Pierre Michel Auger et Stéphane Rouette, directeur des loisirs.

Au lancement de la programmation touristique du quai de Batiscan. De gauche à droite : Emmanuelle LaBarre, agente de de développement touristique, la mairesse Sonya Auclair, le député de Champlain Pierre Michel Auger et Stéphane Rouette, directeur des loisirs.

« L’année 2016 a été une année test. Pour cet été, nous avons bonifié et adapté nos activités pour le plaisir de tous », mentionnait Emmanuelle LaBarre, agente de développement touristique à la Corporation touristique de Batiscan, lors du dévoilement de la programmation, le 23 mai dernier.

Il y aura bien sûr la fête nationale le 23 juin, ainsi que le Symposium du quai de Batiscan, les 1er et 2 juillet. Puis, le 29 juillet, on ramène la Fête des p’tits fruits avec notamment la guerre de « Berryball » qui avait fait sensation. C’est le Maraîcher de Batiscan qui fournira les armes encore cette année. Une vidéo promotionnelle a d’ailleurs été faite pour cet évènement original:

Le 20 août, le Bing’au quai proposera bingo et jeux de parterre, blé d’inde et rassemblement de voitures anciennes. Finalement, le 26 août, on recevra de nouveau le Super challenge de pêche Ecotone, une compétition de pêcheurs de différents calibres qui est parmi les plus importante au Canada.

Aussi, pour sa 10e année d’opération, la boutique d’artisanat le Hang’Art ouvrira ses portes dès le 14 juin. L’office des signaux sera ouvert également. On innove cette année en ajoutant une boutique en ligne qui permettra d’atteindre une nouvelle clientèle et d’offrir les produits des artisans locaux à l’année.

« En 10 ans, on a encouragé une centaine d’artisans et artistes de toutes sortes », expliquait Stéphane Rouette, directeur des loisirs de Batiscan. On estime que c’est 75 000$ qui a été remis aux artisans depuis les débuts du Hang’Art.

Par ailleurs, on apprenait également que le site web de la municipalité faisait peau neuve! Il est d’ailleurs possible d’y retrouver tous les détails des activités de l’été grâce à l’ajout d’un calendrier et d’un nouvel onglet «Tourisme». Visitez-le au www.batiscan.ca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*