Un premier roman pour quatre jeunes auteurs

Le 25 mai dernier à Batiscan, nous assistions au lancement d’un livre bien particulier. Le roman qui s’intitule « Les marionnettistes » est un thriller politique qui a été entièrement écrit par quatre élèves de 6e année de l’école des Champs-et-Marée. Le directeur Sylvain Carrier était bien fier de ces jeunes. « En 23 ans, pour moi c’est une première ».

Dimitry Gendron, Jenny Lafond, Martin Magny-Dusault et Félicia Marchand se sont fait proposer l’idée par leur enseignante. Ils se sont lancés dans l’écriture en octobre et l’histoire était prête à être publiée cinq mois plus tard.

« Les marionnettistes » raconte l’histoire de quatre amis qui sauvent le monde contre un vaccin qui transforme la population en « marionnettes », contrôlées par des gens puissants.

Étonné de voir un thriller politique écrit par des enfants, nous leur avons demandé ce qu’ils lisaient. « De l’action, de l’horreur », nous dit Martin qui a adoré la série des Hunger Games, « des romans d’aventures », dit pour sa part Félicia, amatrice de la collection Cher journal.

Ils ont été suivis et appuyés par des membres du personnel, notamment pour la correction, mais aussi pour inscrire leur projet dans le cadre du Défi OSEntreprendre, ce qui leur a donné une aide financière de 200$ pour l’impression, qui a été faite par M. Yvon Sauvageau. L’infographie a été faite gracieusement par Anthony Cossette et le livre a été imprimé.

Les auteurs ont eu droit à un toast officiel pour le lancement de leur roman. De gauche à droite : Le directeur Sylvain Carrier, Dimitry Gendron, Martin Magny-Dusault, Félicia Marchand et Jenny Lafond.

Les auteurs ont eu droit à un toast officiel pour le lancement de leur roman. De gauche à droite : Le directeur Sylvain Carrier, Dimitry Gendron, Martin Magny-Dusault, Félicia Marchand et Jenny Lafond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*