Élections à la mairie dans la MRC

Le 5 novembre , les citoyens de quatre municipalités de la MRC des Chenaux devront choisir leur maire ou leur mairesse. Le Bulletin des Chenaux a demandé à chacun et chacune des candidats et candidates de se présenter brièvement à nos lecteurs.

Batiscan

Sonya Auclair

Sonya Auclair

FIÈRE DU BILAN ET PRÊTE POUR L’AVENIR

Pour une municipalité de la taille de Batiscan, le bilan des quatre dernières années est plus qu’enviable. Nous avons réduit la dette de près d’un million de dollars. En 2013, celle-ci était de 2 871 306$ pour atteindre 1 874 663$ en 2017. Lors de nos investissements, nous privilégions les actions durables. Le centre communautaire qui accueille annuellement plus de 16 000 personnes par année, a été agrandi et plusieurs composantes ont été mises à niveau, pour un investissement en 2015 et 2016 de 239 787$. De ce montant, les contribuables de Batiscan n’auront eu à contribuer que de 27 409$.

Le projet de la place Jacques St-Cyr (Quai de Batiscan), avec des investissements de 400 000$ annoncés en septembre dernier, sera mené de la même façon. Bien que l’immeuble du H2O fasse partie de l’équation, il est loin d’être assuré que la municipalité procèdera à son acquisition. L’avis de réserve, qu’elle détient sur celui-ci, ne crée aucune obligation. Les scénarios seront proposés au prochain conseil municipal élu pour décision.

Aussi, je travaille à un projet de résidence privée pour personnes autonomes qui se matérialisera en 2018. Un projet de cœur que j’ai à cœur.

 

Christian Fortin

Christian Fortin

Notre vision : une saine gestion, des projets collectifs et l’harmonie.

Notre programme en matière de développement résidentiel :

  • Bonifier le programme de revitalisation résidentielle;
  • Améliorer l’éclairage des rues municipales;
  • Faire la réfection complète de l’affichage municipal;
  • Mettre en place un programme d’amélioration de nos infrastructures d’aqueduc et d’égouts pluviaux.

Au niveau économique et touristique :

  • Préserver, restaurer et mettre en valeur le hangar maritime au quai municipal;
  • Supporter, à la hauteur de nos moyens financiers, la tenue du tournoi de pêche « Super Challenge Ecotone »;
  • Développer une offre de produits et services adaptée pour le passage de milliers de cyclistes qui empruntent la route verte;
  • Maintenir le bureau d’accueil touristique;
  • Encourager l’ajout de services d’hébergement.

Pour bien mener à terme ces projets, voici les candidat(e)s qui m’accompagnent : Louise Tremblay, Ginette Mathieu, Yves Gagnon, Sébastien Hélie, Joël Bégin et René Proteau.

Faire toujours plus en respectant nos moyens, à l’image de Batiscan !

 

Notre-Dame-du-Mont-Carmel

Lysa Bergeron

Lysa Bergeron

Nous avons soif d’emplois, d’infrastructures scolaires et sportives adéquates. Nos jeunes, nos familles, nos aînés ont droit à un milieu de vie adapté à leurs besoins pour répondre aux défis de notre société en constante évolution.

Mes expériences en Leadership, les reconnaissances des instances gouvernementales et des organismes de notre milieu, mes études universitaires, ajoutées à plusieurs milliers d’heures de bénévolat en communauté et d’expériences de travail significatives font de ma candidature, un choix judicieux pour promouvoir le haut potentiel de notre municipalité :

  • Faire avancer le dossier des supralocaux;
  • Concerter nos gens d’affaires et favoriser la participation citoyenne;
  • Gérer de façon rigoureuse, honnête et transparente avec les conseillers élus.

Le dynamisme déployé durant cette campagne est garant de l’avenir, mes affiches électorales apportant une nouvelle image, d’énergie et d’espoir, établissent une grande fierté et qui saura perdurer, grâce à votre appui, le 5 novembre prochain.

Agissons ensemble pour notre communauté en toute démocratie. Je vous offre mon intégrité reconnue, le respect de tous les citoyen(ne)s, l’écoute active via des rencontres citoyennes et mon engagement à 109 % pour les quatre prochaines années ensemble.

En votant «Lysa Bergeron, candidate à la Mairie – C’est vous qui Gagnez !»

 

Luc Dostaler

Luc Dostaler

Le plus jeune maire de la MRC dit représenter la combinaison parfaite de jeunesse et d’expérience.

Il désire poursuivre sous le signe de la continuité. « Nous avons fait des investissements majeurs: voirie, aqueduc, loisirs, communautaire… Toujours en respectant la capacité de payer des contribuables, c’est ma priorité », raconte avec enthousiasme, monsieur Dostaler.

Fier de son bilan, il spécifie que malgré tous ces avancements, la dette per capita est en baisse et le taux de taxation toujours aussi avantageux. Pour lui, Notre-Dame-du-Mont-Carmel est sur la bonne voie: « c’est une centaine de nouvelles résidences, quelques commerces et des nouveaux services à la population qui se sont ajoutés depuis 4 ans, les gens nous choisissent de plus en plus! Pour l’avenir, il faut continuer nos investissements au niveau des infrastructures. Nous avons maintenant toutes les autorisations du ministère pour développer notre zone industrielle. Il faut appuyer le comité d’agrandissement de l’école, garder nos enfants dans leur milieu est très important ».

Malgré plusieurs dossiers chauds, comme les négociations des services supra locaux et la présence d’un groupe criminalisé, deux dossiers qui ont eu des conclusions heureuses, le maire sortant dit avoir vraiment apprécié son expérience et affirme être prêt pour l’avenir.

 

Saint-Luc-de-Vincennes

Mirka P. Bourdages

Mirka P. Bourdages

Bonjour, je me présente, Mirka P. Bourdages, 31 ans et candidate à la mairie de Saint-Luc-de-Vincennes.

J’ai décidé de poser ma candidature car je crois en notre municipalité, je crois que nous avons les capacités de grandir et de briller. Nous avons beaucoup de potentiel. J’aimerais beaucoup lui redonner son éclat, faire en sorte de lui rendre la place qui lui revient. J’aimerais démontrer que nous aussi nous pouvons nous développer, autant dans le résidentiel que le développement d’entreprise en s’efforçant d’avoir un équilibre.

Je suis convaincue que mes expériences en gestion ainsi que mes études universitaires vont grandement me servir afin de bien accomplir mes tâches auprès des citoyens. Je serai grandement à l’écoute, le plus disponible possible et ainsi vous accompagner afin de faire grandir vos concepts.

Je suis là pour vous, pour vous représenter. C’est vous qui avez les meilleures idées et les solutions. Le 5 novembre prochain, ce sera l’heure du changement!

 

Jean-Claude Milot

Jean-Claude Milot

Depuis 28 ans, je sers la population de Saint-Luc-de-Vincennes avec cœur et passion.

J’ai travaillé avec les différentes instances pour réaliser des projets majeurs tels que l’assainissement des eaux usées, le système d’eau potable, le service d’incendie, etc., assurant à tous une meilleure qualité de vie.

Avec les membres du conseil, j’ai tenté de maintenir un taux de taxe qui respecte nos besoins et la capacité de payer de tous. Au cours du prochain mandat, je veux poursuivre dans ce sens. Il nous reste, entre autres, la mise aux normes des égouts. Les services de proximité sont importants, je veux mettre l’accent sur la venue de commerces pour permettre, entre autres, à nos aînés de demeurer plus longtemps dans leur milieu de vie.

Aussi, je veux continuer à soutenir les loisirs, la bibliothèque, les activités sociales en assurant l’entretien adéquat du Centre Georges-Sévigny qui est au cœur même de nos activités communautaires.

 

Saint-Prosper de Champlain

 

Yan Boissonnault

Yan Boissonnault (Photo: Nichole Ouellette)

Je me présente, Yan Boissonnault, résidant de Saint-Prosper depuis déjà 7 ans. J’ai 32 ans et je suis nouvellement marié ainsi que père de trois jeunes enfants dont une petite fille de 5 mois. Ayant naturellement des qualités d’entrepreneur, je ne manque pas de projets ni d’ambition.

En tant que père de famille, je prône l’écologie, la vie communautaire ainsi que le retour à la terre. Voici les aspects sur lesquels je voudrais que l’on se penche tous ensemble. Il s’agit d’éducation, de construction et rénovation de maisons, et d’esprit de communauté. J’aimerais que l’on mette l’emphase sur ces trois sujets avec une véritable perspective de développement durable.

Mon objectif est de faire de ce village un endroit qui se démarque de par son accueil envers les jeunes familles et l’intégration de nos aînés à la vie communautaire. Nous allons donner une couleur à notre localité et la revivifier par des moyens originaux et efficaces!

Je fais appel à vous, chers concitoyens, pour que vous suiviez de près cette campagne électorale et que vous exerciez votre droit de vote le 5 novembre prochain.

Revitalisons Saint-Prosper, pour un avenir prospère!

 

 

René Gravel

René Gravel

Je suis René Gravel, résident de Saint-Prosper depuis toujours. Je suis producteur agricole, conjoint d’Andrée Perron et père de trois fils, dont Martin qui demeure à Saint-Prosper avec sa petite famille et prend la relève de la ferme.

Je sollicite le privilège de vous représenter à la mairie de Saint-Prosper. Mon seul objectif : le bien public de notre communauté, avec l’aide des élus(es) du prochain conseil municipal, composé je l’espère de sang neuf. Dans une municipalité en santé, c’est l’ensemble du conseil qui prend les décisions, pas juste le maire avec la direction générale.

Les premiers devoirs du nouveau conseil consisteront à :

 

 

  • Analyser le fonctionnement administratif et technique de la municipalité;
  • Réviser en profondeur chaque dépense du budget, y compris les services professionnels (avocats);
  • Diffuser de façon plus claire l’information, avec des chiffres et des faits, pour que vous sachiez à quoi servent vos taxes;
  • Découvrir où nous en sommes avec le projet de développement domiciliaire. En tenant compte de l’opinion générale des contribuables, définir la continuité ou l’arrêt de ce projet afin d’éviter d’autres  dérapages.

Je vous propose une administration transparente, c’est-à-dire le renouveau et non la continuité du style de gestion des années passées.

 

 

Michel Grosleau

Michel Grosleau

Cette année marque le 25e anniversaire de mon implication en politique municipale pour la municipalité de Saint-Prosper.

J’ai suivi beaucoup de formations ces dernières années, avec la Fédérations québécoises des municipalités, et ce, dans le but de toujours vous offrir les meilleurs services, de faire évoluer notre communauté et nous faire connaître des autres populations du Québec.

Ce qui me tient à coeur

  • Développement domiciliaire;
  • Internet haute vitesse pour tous les citoyens;
  • Amélioration du réseau routier municipal;
  • Modernisation des infrastructures municipales;
  • Soutien aux entreprises agricoles (PDZA);
  • Service aux citoyens ;
  • Implication à la MRC.

Mon objectif est de continuer à travailler pour vous, avec les élus en place pour faire en sorte de développer notre municipalité, d’attirer de nouvelles familles, de voir bâtir de nouvelles constructions dans un développement domiciliaire qui ferait encore grandir notre village.

Saint-Prosper est une municipalité où les gens recherchent une qualité de vie et un lieu paisible où il fait bon vivre. Des familles de l’extérieur s’intéressent de plus en plus à notre localité et veulent s’y établir. Nous avons d’ailleurs accueilli ces derniers temps plusieurs nouveaux arrivants, à qui nous souhaitons la bienvenue.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Les élections dans la MRC des Chenaux - LeBulletinDesChenaux.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*