Favoriser la lecture et le développement du langage chez les tout-petits

L’annonce de la mise sur pied des deux nouveaux programmes s’est faite dans la plus récente installation du CPE Flocons de rêve, à Saint-Narcisse. De gauche à droite sur la photo, on voit Mme Mélanie Chandonnet, coordonnatrice de la TREM, M. Pierre Michel Auger, député de Champlain, M. Guy Veillette, maire de Saint-Narcisse, Mme Anne-Marie Perron-Carle, présidente du CA du CPE, et Mme Sylvie Courchesne, directrice générale du CPE.

Le 12 octobre dernier, le Centre de la petite enfance (CPE) Flocons de rêve nous recevait dans son installation de Saint-Narcisse pour annoncer le lancement imminent de deux projets visant à favoriser la lecture et le développement du langage chez sa jeune clientèle.

Le député de Champlain, M. Pierre Michel Auger, était d’ailleurs présent pour annoncer un aide financière d’un peu plus de 21 000$ du ministère de la Famille pour chacun des projets. Autre partenaire, Mme Mélanie Chandonnet représentait la Table régionale d’éducation de la Mauricie (TREM) qui a accompagné le CPE dans la mise sur pied des programmes et offert une aide de 6 438 $ pour le programme de lecture partagée.

L’annonce de la mise sur pied des deux nouveaux programmes s’est faite dans la plus récente installation du CPE Flocons de rêve, à Saint-Narcisse. De gauche à droite sur la photo, on voit Mme Mélanie Chandonnet, coordonnatrice de la TREM, M. Pierre Michel Auger, député de Champlain, M. Guy Veillette, maire de Saint-Narcisse, Mme Anne-Marie Perron-Carle, présidente du CA du CPE, et Mme Sylvie Courchesne, directrice générale du CPE.

Ce programme, destiné à la centaine d’enfants qui fréquentent les quatre installations du CPE, a pour objectif de susciter l’intérêt et le plaisir de la lecture chez les tout-petits en les encourageant à participer de façon active à l’heure du conte, que ce soit par un rôle à jouer ou en les faisant intervenir et poser des questions.

Une formation sera offerte au personnel éducateur afin de les éveiller à une nouvelle approche face à la lecture. La formatrice, Mme Jessica Lesage, orthophoniste et directrice du programme et maîtrise en orthophonie de l’UQTR, assurera également un suivi.

Le programme Croque-mots est quant à lui destiné aux responsables de services de garde en milieu familial afin qu’elles puissent optimiser la sphère langagière des enfants. Plus concrètement, les éducatrices en milieu familial seront outillées (formation, suivi personnalisé et matériel pédagogique) à stimuler efficacement le langage des tout-petits dans les activités de routine de la vie quotidienne.

Ce programme aidera aussi à identifier les besoins d’un enfant présentant une difficulté sur le plan langagier pour mieux l’accompagner dans son quotidien, pour réaliser des activités spécifiques et ou pour le référer en orthophonie. « En 2015, un enfant par classe avait un trouble de langage », mentionnait d’ailleurs Mme Sylvie Courchesne, directrice générale du CPE BC Flocons de rêve. « Il faut un dépistage pour faire la distinction entre un retard et un trouble du langage ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*