Vous vous questionnez concernant votre avenir et celui de votre ferme?

C’est le bon temps pour y voir!

Plusieurs agricultrices et agriculteurs avancent en âge et arrivent à cette étape de la vie où l’on se préoccupe de ce que sera l’avenir pour soi et pour l’entreprise…

Selon les plus récentes données du ministère de l’Agriculture des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), l’âge du membre le plus jeune de 41% des entreprises agricoles de la Mauricie est de 55 ans et plus. Parmi ces entreprises, 70% n’ont pas de relève identifiée ou ne savent pas si elles auront de la relève.

Ici comme ailleurs au Québec, des tendances lourdes sont observées en agriculture, nommément la baisse du nombre de fermes, la hausse de l’âge moyen des producteurs, la difficulté d’accéder aux terres pour la relève et la complexité des transferts.

L’agriculture constitue pourtant un pilier majeur du développement socio-économique et de l’occupation du territoire en Mauricie.

Les MRC et villes de la Mauricie ainsi que les différents partenaires du milieu agricole sont très préoccupés par cette situation. Tous s’entendent sur la nécessité d’agir et de continuer d’aller à la rencontre des propriétaires d’entreprises agricoles, lesquels se retrouvent souvent isolés et en manque d’information sur les options possibles quant à l’avenir de leur ferme et comment s’y préparer adéquatement. Rencontrer les relèves afin de les aider à reprendre une entreprise ou s’installer en agriculture demeure aussi une priorité.

À ce jour, plus d’une centaine de propriétaires rendus à cette étape de leur vie ont été accompagnés par une conseillère du Service d’accompagnement sur l’avenir des entreprises agricoles de la Mauricie (SAAEAM). Ce service mis sur pied en 2015, vise à soutenir les entrepreneurs agricoles dans leur réflexion en vue de faciliter la prise de décision face à l’avenir de leur entreprise afin d’occuper le territoire et de maintenir le dynamisme dans les milieux ruraux.

Le SAAEAM contribue au développement d’une culture de transfert et à favoriser l’accès à l’établissement de la relève. D’ailleurs, en novembre 2016, le SAAEAM a élargi son mandat avec l’embauche d’une agente de maillage. Celle-ci accompagne les relèves sans ferme voulant s’établir en agriculture par le biais d’une Banque de fermes et d’actifs agricoles et d’une Banque de stages en entrepreneuriat agricole. L’adhésion aux banques va bon train et la demande est grandissante! En quelque mois, plus d’une soixantaine de relèves et de cédants ont été rencontrés. Déjà trois maillages ont été conclus et plusieurs autres sont en exploration.

Par la mise en place de cette démarche intégrée en transfert et établissement agricole, la Mauricie a su se donner une vision pour favoriser le maintien et le développement de l’agriculture.

Que vous soyez propriétaire d’une entreprise agricole en Mauricie avec ou sans relève ou une relève avec ou sans ferme de n’importe où dans le monde intéressée à s’installer en Mauricie, n’hésitez pas à contacter le Service d’accompagnement sur l’avenir des entreprises agricoles de la Mauricie au 819-378-4033, poste #234 ou, par courriel, à l’adresse mvallee@upa.qc.ca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*