Quelques activités hivernales de nos ancêtres

Ce mois-ci, j’ai cherché mon inspiration dans les « Courriers de nos correspondants de la région » publiés en février 1929 par le journal trifluvien Le Bien Public. Les décès, mariages et naissances ainsi que les détails sur les gens en visite dans les paroisses des environs de Trois-Rivières y occupent une très grande place. Mais, on y discute également de divers événements comme les élections municipales, la construction de nouvelles routes ainsi que les sports d’hiver.

Dans ce domaine, j’ai été particulièrement intéressé par la création du club de raquettes « Madeleine de Verchères » à Sainte-Anne-de-la-Pérade. Nommé en l’honneur de la célèbre seigneuresse de Sainte-Anne, le club est exclusivement composé de femmes. Fait intéressant, le journal nomme tous les membres fondateurs du club, dont l’organisatrice : Germaine Cadot. Ces informations seront utiles pour une recherche plus poussée sur ce club.

Les mascarades organisées au cours du mois de février à Sainte-Anne-de-la-Pérade et à Sainte-Geneviève-de-Batiscan ont également retenu mon attention. Aux deux endroits, de nombreux spectateurs sont allés voir les patineurs et patineuses déguisés et des juges ont décerné des prix. À Sainte-Geneviève-de-Batiscan, l’événement a été organisé par le club de hockey et la reine de la mascarade « avait un costume à la peinture, figurant l’été. » Je serais très curieux de voir des photos de ces mascarades.

À propos de hockey, le journal rapporte les détails d’une partie disputée le 10 février à Saint-Stanislas entre des joueurs du collège Saint-Gabriel et des joueurs de Saint-Narcisse. Après une bonne première période, les pauvres joueurs de Saint-Narcisse ont multiplié les erreurs et se sont inclinés 9 à 0. Bon joueur, le correspondant de Saint-Stanislas salue l’amabilité que les joueurs de Saint-Narcisse « ont montrée durant toute la partie. »

 

Par François Antaya
Historien