Joyeuses Pâques!

Les cloches des églises ont résonné le 1er avril au matin pour annoncer la joie de Pâques! Peut-être que quelques personnes parmi nous se sont dit : « Tiens, Pâques le 1er avril! Bonne coïncidence pour quelque chose qui n’est pas vrai! Jésus qui est ressuscité, est-ce qu’il y a encore quelqu’un qui croit à ça? » Oui, des croyants et des croyantes en la vie plus forte que tout, par la résurrection de Jésus, il y en a encore dans nos communautés.

Au temps historique de la mort et de la résurrection de Jésus, des hommes et des femmes ont dénoncé une blague, un scénario monté de toute pièce, une imposture… un poisson d’avril! Mais ce mystère a traversé les siècles sans l’apport des médias sociaux qui aujourd’hui transmettent tant de « fake news » et autres canulars. C’est le témoignage des hommes et des femmes qui a permis la transmission de la bonne nouvelle du passage de la mort à la vie, chose possible avec Jésus qui nous ouvre le chemin.

Les communautés chrétiennes de notre territoire se mobilisent pour prendre un Tournant missionnaire. Sachant que la liberté de croire est donnée à toute personne, les initiatives personnelles et communautaires pour transmettre aujourd’hui l’espérance de la résurrection ne peuvent pas s’inscrire dans l’endoctrinement et le lavage de cerveau. La recette miracle du Tournant missionnaire n’existe pas. Mais nous pouvons tout de même mettre ensemble quelques ingrédients. En particulier le témoignage par nos vies. Ouvrons les yeux et nos coeurs. Soyons à l’affût! Il y a autour de nous des personnes qui traversent ou qui ont traversé des épreuves difficiles. Il y a des gens qui gardent le sourire malgré la maladie. Il y a autour de nous des traces de la résurrection. Des traces de Pâques. Des traces du printemps de Dieu.

 

Par Mélanie Charron
Animatrice diocésaine, Zone pastorale des Chenaux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*