Merci pour l’été!

Avec l’été qui bat son plein, les enfants jouent et les adultes respirent un peu plus lentement. La vie des communautés chrétiennes ne s’estompera pas pour autant. En effet, en ce mois de juin déjà derrière nous, les paroisses de notre secteur se sont rencontrées en tables paroissiales de concertation pastorale pour partager les projets en cours et réfléchir sur des améliorations possibles et des initiatives nouvelles.

Invitées à prendre le tournant missionnaire, quelques tendances se dessinent dans nos milieux spirituels et pastoraux. Les communautés chrétiennes d’ici souhaitent être créatives pour développer des événements rassembleurs autour des valeurs chrétiennes. Elles se soucient des familles en espérant compter sur la générosité de bénévoles, anciens ou nouveaux, pour faire advenir des projets. Alors que le diocèse de Trois-Rivières a soumis des enjeux auxquels répondre pour assurer la mission de l’Église en Mauricie, deux enjeux semblent retenir actuellement davantage l’attention : la quête de sens et la solidarité avec les plus pauvres.

C’est une bonne nouvelle que les paroisses se soucient de sens à la vie et de solidarité. Avec les repères qui changent, la vie qui va vite, les injustices et les inégalités qui grandissent, les communautés chrétiennes sont appelées, en effet, à être des phares de sens pour toutes les générations et des oasis d’entraide pour les plus pauvres.

Portez attention au perron de l’église de votre village. Surveillez ce qui s’y passe. Risquez de participer à des nouvelles initiatives pour votre propre bonheur, votre propre joie et pour que votre propre vie soit belle et bonne. Soutenez en temps ou en dons votre communauté chrétienne. Elle n’a pas de vacances : car les cœurs et les moins bien nantis, même au cœur de l’été, ont besoin de lumière et d’une main tendue. Bon été!

 

Mélanie Charron
Animatrice diocésaine pour Mékinac et des Chenaux