L’église de la table

Chronique spirituelle - Noël 2018

Le temps des fêtes…  fête, quel beau mot ! Quel message se cache vraiment dans ce mot, si grand ?

La fête met la table à la rencontre, et au menu, il y a de la visite, des services, des échanges, des vœux.

La visite que l’on reçoit, la visite que l’on attend et la visite que l’on aura peut-être pas, la visite que l’on fait, de bon gré ou… Laquelle de ces visites nourrit vraiment notre être ?  Voilà bien des questions, mais le propos n’est pas un examen d’école, il est seulement une prise de conscience de la façon que l’on vit et vivra encore « le temps des fêtes » cette année.

Temps des fêtes, temps de service, l’église de la table; elle met en lumière des valeurs évangéliques… accueil, don, partage, générosité, jasettes, etc.

Et les « Joyeux Noël ! »  et les « Bonne Année ! ». Les membres de l’équipe de l’unité pastorale des Chenaux vous souhaitent de redécouvrir la joie de Noël, la joie avant le plaisir, la joie du cœur, la joie de réaliser à nouveau que Dieu s’est incarné dans l’humilité d’un enfant, source d’amour infini. Et que cette prochaine année soit vraiment bonne pour tous, malgré tous les malgré. Bonne parce que nous investirons d’abord sur nos relations dans nos résolutions nouvelles. Et, pourquoi pas, sur la relation avec Jésus dont on célèbre la venue.

Si cette fois, on se lançait un défi pour nos rencontres de fin d’année ? Le défi de donner du contenu et du sens aux échanges, de cadeaux ou de vœux.

Je ne vous dirai pas « Joyeux Noël » sans vous le souhaiter vraiment.  Je ne vous dirai pas « Bonne année » sans faire ma part pour que ce temps neuf soit le meilleur possible.  Et vous, que direz-vous ?

 
Léo Guilbert
Membre de l’équipe pastorale paroissiale,
Unité pastorale des Chenaux