Mieux choisir pour mieux vieillir

(EM) Le 5 avril dernier, l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) des Chenaux était fière de dévoiler le résultat des travaux réalisés dans le cadre du projet Vivre dans mon milieu.

Réalisé grâce au soutien financier du Programme Québec ami des aînés (QADA), le projet s’est échelonné sur deux ans, durant lesquels on a rencontré des aînés vivant dans différents milieux et recueilli leurs témoignages. En conclusion du projet, l’AQDR des Chenaux a conçu un guide à l’intention des aînés, afin de les aidés à mieux choisir un milieu de vie adéquat.

« À certains moments de la vie, il faut changer de milieu. Mais c’est certains qu’on veut rester chez soi le plus longtemps », disait la présidente de l’AQDR, Jacqueline Bergeron. Le guide Vivre dans mon milieu contient d’une part une foule d’informations pertinentes sur les ressources disponibles sur notre territoire pour les aînés, mais également des outils et des pistes de réflexion qui permettront
certainement aux aînés et à leur famille de faire un choix éclairé.

On peut se procurer le document au bureau de l’AQDR (819 840-3090) et auprès de différents partenaires. Il est aussi disponible en ligne, dans le tout nouveau site de l’organisme, à l’adresse www.aqdrdes-chenaux.org. Un site très dynamique qu’on a d’ailleurs présenté par la même occasion et qui contient toutes les informations sur les projets et les activités de l’AQDR et plus encore.

Lors du dévoilement, on a souligné les grandes qualités d’innovation de l’AQDR des Chenaux, dont plusieurs projet ont fait école par le passé et qui continue à se démarqué. « Vous êtes des champions », lançait d’ailleurs la présidente de l’AQDR nationale, Judith Gagnon. « Vous êtes l’exemple d’une communauté qui se prend en main pour faire quelque chose de plus grand que soi », ajoutait pour sa part Maxime Boisvert, représentant de la député de Champlain, Sonia Lebel.