Soutiens financiers pour revamper le Parc de la rivière Batiscan

(EM) Cet été, le Parc de la Rivière Batiscan a reçu un bel appui financier de la part des deux paliers de gouvernement. Près de 600 000 $ en tout.

D’abord, c’est la députée de Champlain, ministre de la Justice et ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, Sonia LeBel, qui était au Parc de la rivière Batiscan le 19 juillet dernier, pour faire l’annonce d’une aide financière de 100 487 $ afin d’améliorer la qualité du réseau de sentiers du Parc.

« L’objectif de cet investissement, que j’ai annoncé aujourd’hui au nom d’Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et responsable du Loisir et du Sport, est d’assurer la pérennité et la sécurité du site », mentionna Sonia LeBel. « Plus l’expérience des visiteurs en sera une de qualité, plus les familles seront susceptibles d’inclure l’activité physique en plein air dans leur quotidien. Que ce soit pour venir marcher ou faire du vélo, on désire qu’elles puissent le faire en toute quiétude, dans un environnement sécuritaire ».

Notons que cette aide financière a été octroyée dans le cadre du Programme de soutien à la mise à niveau et à l’amélioration des sentiers et des sites de pratique d’activités de plein air (PSSPA). La députée de Champlain précisait également que l’investissement permettait de bonifier l’offre récréotouristique dans la MRC des Chenaux. « Nous visons également un accroissement de la fréquentation des sentiers, que ce soit de la population environnante ou encore des touristes venus
de l’extérieur pour profiter de la beauté du Parc de la rivière Batiscan », a-t-elle ajouté.

Quelques semaines plus tard, le député de Saint-Maurice-Champlain et ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, annonçait des investissements de 487 000 $, au nom de la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly. Cette aide financière non remboursable est consentie en vertu du Fonds pour les expériences canadiennes (FEC), qui soutient les entreprises et les organisations canadiennes qui cherchent à créer, à améliorer ou à faire valoir des produits, des installations ou des expériences touristiques. Elle permettra au Parc de procéder à la mise à niveau du réseau de services, au développement de sentiers de marche et de vélo et à la construction d’un bâtiment d’accueil et de services.

« Nous sommes fiers de pouvoir compter sur le soutien financier du gouvernement et de nos partenaires dans la mise en place d’actions concrètes pour améliorer nos infrastructures touristiques telles qu’identifiées dans notre plan directeur 2018-2021 », mentionnait Nicole Robert, directrice générale du Parc de la rivière Batiscan. « Le soutien et l’accompagnement du milieu est un levier essentiel au déploiement de notre parc régional. Merci pour cette marque de confiance!»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*