Mieux se connaître, mieux intervenir

(EM) Le 23 octobre dernier, c’est à Saint-Stanislas que l’on tenait une journée de réseautage entre les intervenants du CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec et les partenaires du milieu communautaire du territoire de la Vallée de la Batiscan, soit les MRC des Chenaux et Mékinac. L’activité issue de la Table de concertation en santé mentale rassemblait une soixantaine de participants.

« L’objectif est de favoriser l’alliance entre le communautaire et le CIUSSS pour mieux répondre à la population », mentionnait Audrey Renaud du CIUSSS. Au programme de la journée, une activité de «speed dating », des études de cas et un rallye pour découvrir les ressources du territoire.

Toutes ces activités et le réseautage permettaient aux intervenants du CIUSSS de mieux connaître les organismes communautaires, leurs services et les personnes qui y oeuvrent. À l’inverse, les intervenants du communautaire ont également pu identifier les ressources disponibles via le Centre de santé et ceux qui ceux qui seront leurs alliés dans l’établissement. « Ça permet de reconnaître l’expertis e de chacun et de trouver le service le plus adapté et le plus près de la personne qui a besoin », ajoutait Annie Therrien du Centre prévention suicide l’Accalmie.

Cette journée permettra de resserrer les liens entre l’établissement et les organismes communautaires, ainsi qu’entre les organismes locaux et ceux qui sont en périphérie, tout en offrant leurs services sur le territoire. Au final, c’est la population qui en sortira gagnante puisque les interventions seront de mieux en mieux ciblées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*