Mot du directeur

Nouveau site Internet du Bulletin des Chenaux

Depuis plus de vingt ans, le Bulletin des Chenaux s’est établi sur le territoire qui est devenu en 2002 la MRC des Chenaux. Notre journal a grandi et est devenu tranquillement une référence pour tous les citoyens des dix municipalités de la MRC des Chenaux. En plus de livrer une information locale de qualité, le Bulletin des Chenaux s’est aussi donné comme mission d’encourager la vitalité du milieu.

Désormais, le Bulletin des Chenaux se dote d’un nouvel outil pour remplir sa mission, une plateforme web qui offrira une vitrine complémentaire au journal dans la diffusion de l’information locale. « Celle-ci permettra donc à nos lecteurs d’être renseignés toutes les semaines sur notre plate-forme sur les différentes activités communautaires, culturelles, économiques et sportives », mentionne le directeur général du Bulletin des Chenaux, monsieur Lucien Gélinas. Ce sera également une excellente vitrine publicitaire pour nos commerçants locaux, une valeur ajoutée pour nos clients.

Un grand avantage de notre présence plus soutenue sur le web, c’est qu’on pourra dorénavant combler certaines lacunes de notre édition mensuelle, comme le souligne monsieur Gélinas. « Elle nous permettra d’informer les gens sur les évènements qui se déroulent dans l’intervalle entre l’impression du journal et sa distribution soit cinq ou six jours plus tard ».

Le site Internet, qui sera logé à l’adresse www.lebulletindeschenaux.com, présentera des articles déjà parus dans le journal, mais aussi des articles ou extraits d’articles à paraître que l’on pourra lire et, bien sûr, partager. Une façon d’être plus collé à l’actualité et un complément fort intéressant pour nos fidèles lecteurs, qui retrouveront tout de même toujours du contenu exclusif dans le journal qu’ils reçoivent chaque mois.

Ce projet a été rendu possible grâce au CLD de la MRC des Chenaux, via le Fonds local d’économie sociale, grâce au pacte rural de la MRC des Chenaux, ainsi qu’au ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT). « Je tiens d’ailleurs à remercier Mme Manon Fillion du MAMROT pour sa précieuse collaboration », conclut le directeur général.

Lucien Gélinas, directeur général